Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la rentrée, envie de nettoyer votre organisme et surtout votre peau ? La grande bardane vient à votre secours ! Découvrez en les vertus pour une peau (une rentrée ?!) éclatante.

#bardane

#bardane

Un peu de botanique : symbole de ténacité, la bardane est une plante bisannuelle de la famille des astéracées (appelées aussi « composées ») originaire des régions tempérées d’Asie et d’Europe. Sa racine, et parfois son fruit, était déjà utilisée par les herboristes de la Chine et de l’Inde anciennes, ainsi qu’au Moyen-Age.

Propriétés médicinales :  elle est communément employée pour lutter contre certaines pathologies cutanées, telles que l’acné, notamment en luttant contre l’hyperséborrhée, ainsi que l’eczéma, le psoriasis... La bardane aurait aussi une activité hypoglycémiante. La racine et le fruit sont utilisés pour leurs vertus diurétiques et dépuratives, détoxifiantes, cholagogues, cholérétiques, hépatoprotectrices. Ces parties de la plante contiennent de l’inuline : cette dernière, qui joue le rôle de prébiotique, va aider au développement de la flore intestinale. En topique, la feuille de bardane est appliquée localement pour soigner les démangeaisons, les crevasses, et même les piqûres d’insectes.

Sous quelle forme ? On trouve couramment en pharmacie de la teinture-mère de bardane, des gélules de poudre de bardane, mais on peut l'utiliser également en infusion, ou en décoction. En Chine et au Japon, la racine fraîche et les jeunes pousses sont consommés cuits, comme un légume.

Dermo-cosmétique : l’huile extraite de la racine de bardane freine la chute capillaire, on la retrouve donc dans de nombreuses formules de produits pour les cheveux. Une émulsion à base de bardane appliquée sur la peau aiderait à lutter contre le vieillissement cutané.

Contre-indications et précautions d’emploi :

Réservée à l'adulte.

Grossesse : contre-indiquée pendant la grossesse car stimule les contractions utérines.

Allaitement : l'Agence Européenne du Médicament contre-indique l'usage de la bardane au cours de l'allaitement.

Calculs rénaux, coliques néphrétiques : à éviter si associée à un autre diurétique, car son effet augmente la pression en amont des voies urinaires.

Lithiases biliaires (obstructions des voies biliaires) : à éviter car son effet cholagogue peut potentiellement entraîner une migration lithiasique.

 

/!\ Cette liste de contre-indications et de précautions n'est pas exhaustive. N'hésitez pas à faire appel à votre médecin ou à votre pharmacien pour plus de précisions.

 

 

 

Tag(s) : #Phytothérapie

Partager cet article

Repost 0