Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un peu de botanique : le Boswellia est un arbre de taille moyenne à grande appartenant à la famille des Burséracées. Il est originaire des régions arides vallonnées de l'Inde, mais est également implanté en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. De cet arbre, on utilise la résine aussi appelée encens (encens d'Inde ou Oliban) ou guggul, qui exsude du tronc.

#encens #oliban #boswellia

#encens #oliban #boswellia

Un peu d'Histoire : l'encens d'Oliban est utilisé depuis des millénaires, notamment par les Egyptiens qui en embaumaient leurs défunts ; la résine de certaines espèces était brûlée durant les cérémonies religieuses pour générer une fumée induisant un état favorable à la spiritualité. L'encens était traditionnellement cité et utilisé en médecine ayurvédique pour lutter contre les douleurs rhumatismales, l'inflammation du tube digestif et des voies respiratoires, du diabète...

#boswellia

#boswellia

Propriétés médicinales : Aux Etats-Unis, la résine est validée et répertoriée en tant qu'additif alimentaire et entre dans la composition de produits de l'industrie dermocosmétique (savons...). On lui attribue également :

  • Une action anti-inflammatoire sur les rhumatismes : le mode d'action du Boswellia suggère la présence d'huiles essentielles, de gomme et de terpénoïdes, les acides boswelliques. Ces derniers agissent comme des anti-inflammatoires par inhibition de la production de certains médiateurs de l'inflammation, les leucotriènes ; ils agissent aussi en modulant la production d'anticorps et l'immunité à médiation cellulaire.
  • Une action sur l'asthme : les acides boswelliques permettraient de réduire la fréquence des crises d'asthme (cas d'asthme léger) et d'améliorer les difficultés respiratoires par diminution de la constriction des bronches et diminution de l'inflammation, si administrée à la dose de 300 mg 3 fois par jour pendant au moins 6 semaines.
  • Une action sur les maladies inflammatoires de l'intestin : des études sur un échantillon de petite taille de patients atteint de la maladie de Crohn montrent une efficacité similaire du Boswellia en termes d'amélioration de la qualité de vie, par comparaison à la mésalazine.

Contre-indications, précautions d'emploi :

  • Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.
  • Demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien en cas de traitement anti-coagulant ou antiaggrégant plaquettaire : les effets du Guggul peuvent théoriquement s'ajouter à ceux des traitements cités.
  • Demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien en cas de traitement pour l'asthme : le Guggul peut interagir avec le mode d'action de certains médicaments traitant l'asthme.
  • Demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien en cas de traitement pour la l'hypertension artérielle ou pour le coeur : cette plante peut inhiber partiellement leur action.
  • Demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien en cas de traitement pour l'hypothyroïdie ou l'hyperthyroïdie : le Boswellia peut interagir avec ces traitements.
  • /!\ N'omettez jamais de signaler tout état physiologique (grossesse, allaitement...) ou pathologique (insuffisance respiratoire, insuffisance rénale...) à votre médecin ou pharmacien, ainsi que tout traitement en cours, qu'il soit ponctuel ou chronique.
Tag(s) : #Phytothérapie

Partager cet article

Repost 0