Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

#stévia

#stévia

Un soupçon de botanique :

De la famille des astéracées, ce petit arbuste est originaire de l’Amérique du Sud et présente des feuilles ressemblant un peu à celles du thé, à la saveur sucrée et à l’arrière-goût un peu amer et réglissé. Présente notamment au Paraguay et au Brésil à l‘état sauvage dans des prairies ou des massifs montagneux, sous un climat semi-aride, la stévia est aujourd’hui également cultivée dans d’autres pays à travers le monde (Etats-Unis, Russie, Asie). En France, la stévia est en vente dans les jardineries. 

Un zeste d’Histoire, de médecine et de recherche ! (Propriétés, utilisation) :

Utilisée depuis des siècles par les Indiens Guarani d'Amérique du Sud pour adoucir les breuvages médicinaux ou les infusions, la stévia a suscité l’intérêt de scientifiques depuis 1931, lorsque deux chimistes français isolent deux de ces composés : le stévioside et le rébaudioside, qui lui confèrent son goût sucré. On lui attribue également des effets hypotenseurs et hypoglycémiants ; une méthode d’extraction de ces stéviosides a été mise au point par les japonais dans les années 1970, au moment de la polémique qui a touché les édulcorants de synthèse.

Son intérêt en diététique :

La stévia existe sous plusieurs formes : poudre blanche, extrait liquide, poudre de feuilles séchées, sucrettes. La poudre verte de stévia n’est commercialisée que dans quelques boutiques spécialisées. Sous forme de poudre blanche soluble dans l’eau ou d’extrait liquide, (extrait normalisé à 90% de stéviosides), elle possède un pouvoir sucrant jusqu’à 300 fois supérieur à celui du sucre raffiné. Sous forme de poudre de feuilles séchées, son pouvoir édulcorant est 10 à 15 fois supérieur à celui du sucre raffiné. Cet édulcorant a cependant l’avantage de ne pas contenir de calories car sa teneur en glucides est très faible !

#stévia

#stévia

Le petit conseil sucré en plus !

Attention toutefois à certains édulcorants industriels commercialisés à base de stévia, qui sous l’appellation « extrait de plante », contiennent de la stévia complètement transformée. Choisissez plutôt des produits issus de l’agriculture biologique, dont vous connaissez la provenance et la méthode de transformation (provenance des feuilles, broyage, infusion, ultrafiltration, microfiltration, raffinage, centrifugation). D'autre part, les boissons et autres produits transformés à base de stévia en contiennent rarement 100%, car son goût serait alors très (trop) prononcé : elle y est alors par conséquent souvent mélangée au sucre, et le "zéro calorie" attendu se transforme alors en zéro pointé !

 

Sources : www.passeportsanté.net  / Documentaire Arte "Faux sucres, zéro calorie, mais à quel prix ? "

Tag(s) : #Phytothérapie

Partager cet article

Repost 0