Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’huile essentielle de citron est une huile essentielle polymoléculaire à caractère dominant en monoterpènes. Cette huile est extrêmement hydrophobe, et sa composition lui confère ses propriétés toniques et stimulantes générales.

#aromathérapie

#aromathérapie

Propriétés :

  • Anti-infectieuse +++ due aux terpènes, particulièrement bien exercée en diffusion atmosphérique.
  • Effet anti-viral et anti-bactérien du limonène présent, notamment sur les streptocoques et sur les bactéries sporulées.
  • Litholytique ++ due à la présence d’aldéhydes. Dans cette indication, ne pas utiliser sans avis médical.
  • Stomachique, carminative, anti-émétique.
  • Anticoagulante due au furocoumarines. Dans cette indication, ne pas utiliser sans avis médical.
  • Protectrice des vaisseaux sanguins car c’est aussi une vitamine-P-like, en augmentant leur résistance et en diminuant leur perméabilité + amélioration de la microcirculation et de l’absorption de la vitamine C.

Indications et voie d’administration :

  • Diffusion : antiseptique atmosphérique majeur, 20 à 30 gouttes dans le diffuseur.
  • Voie orale : 
  1. Système digestif : stimulant hépatique, digestion, nausées. 2 gouttes 3 fois par jour sur de la mie de pain, ou dans une cuillère de miel (attention diabète) ou un comprimé neutre.
  2.  Circulation sanguine : insuffisance veineuse, jambes lourdes, 2 gouttes 3 fois par jour sur de la mie de pain, ou dans une cuillère de miel (attention diabète) ou un comprimé neutre.
  3. Beauté & bien-être : odeur fraîche et citronnée. En dermo-cosmétique, peut s’avérer utile pour les peaux grasses à tendance acnéique ; pour les peaux matures ; pour lutter contre le vieillissement cutané ; pour atténuer les taches de rousseur.  1 goutte pour 5 ml de crème visage ou d’huile de jojoba (peau grasse).
#aromathérapie

#aromathérapie

Contre-indications et précautions d’emploi :

  1. Contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale (car stimulation du néphron).
  2. L’usage par voie cutanée nécessite des précautions d’emploi et une dilution adaptée en raison de la dermocausticité due à la présence de multiples terpènes ; les citrals sont également relativement dermo-agressifs, bien que cet effet soit temporisé par le limonène.
  3. Photosensibilisation dûe aux furocoumarines. Ne pas s'exposer au soleil dans les 6h suivant l'application de l'essence.

Dilution :

En dermo-cosmétique, la dilution utilisée est de 1% (1 goutte pour 5 ml).

 

Source : http://lesphytalchimistes.over-blog.com/2016/04/citron-essence.html

Tag(s) : #Aromathérapie

Partager cet article

Repost 0