Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

#recherche

#recherche

L'intestin est notre deuxième cerveau. Professeure en nutrition à l'Université Paris VII Denis Diderot et gastroentérologue, Francisca Joly Gomez fait découvrir, dans son livre, le rôle déterminant de l'intestin et son influence sur notre corps. Entrevue avec une passionnée qui souhaite expliquer le fonctionnement de l'intestin, qui, sachez-le, contient des millions de neurones et des milliards de bactéries.

 

La nouveauté, c'est donc que l'intestin envoie aussi des signaux au cerveau?

            Exactement. Là où ça va plus loin, c'est que les nombreuses bactéries que contient l'intestin peuvent envoyer des signaux qui partent de l'intestin vers le cerveau. Tout d'un coup, on réfléchit au fait que certaines maladies qui n'étaient pas vues comme étant des maladies intestinales pourraient, en partie, prendre leur source depuis l'intestin. On peut utiliser des traitements intestinaux pour soigner d'autres maladies, voire des médicaments pour des maladies neurologiques pour l'intestin.

L'intestin est composé de milliards de bactéries?

               L'intestin est composé des neurones, des fibres musculaires, mais surtout des milliards de bactéries (qu'on appelle microbiote) avec lesquelles on vit en harmonie. Chacun a son empreinte génétique individuelle de ses bactéries. On s'interroge sur l'action des bactéries présentes dans le tube digestif qui pourraient jouer un rôle dans l'apparition de l'obésité. On dit toujours des obèses qu'ils mangent trop et qu'ils ne font pas assez d'activité physique, mais il y a des facteurs génétiques: la diversité de leurs bactéries serait modifiée. Selon des recherches, lorsqu'on a des souris dont on a modifié génétiquement l'empreinte des bactéries, elles développent une obésité. Lorsqu'on implante les bactéries intestinales des souris obèses à des souris minces, les souris minces deviennent obèses. On se rend compte que ces bactéries qui composent l'empreinte de la souris obèse sont capables de rendre obèse une souris qui au départ ne l'était pas.

Source : http://bit.ly/1l30ZHA

 

Tag(s) : #Recherche

Partager cet article

Repost 0